Aller au contenu

Les Petits Frères intensifient leur mission pendant les Fêtes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Depuis plus de 60 ans, Les Petits Frères se mobilisent pour que le plus grand nombre de personnes aînées seules puissent passer les Fêtes en bonne compagnie, y compris celles qui ne peuvent se déplacer. Cette année n’échappera pas à la tradition. Près de 2 500 personnes aînées accompagnées par l’organisme seront invitées à un repas traditionnel dans leur localité ou recevront une visite à leur résidence.

Dans plusieurs régions du Québec, les membres d’équipes et les bénévoles s’activent afin de préparer des célébrations de fin d’année à la mesure de leurs moyens et de leur nombre. Leur objectif : donner à des personnes seules de 75 ans et plus une occasion de socialiser et de créer des occasions de rencontre avec les autres.

L’organisme fait toutefois face à de nombreux défis dans le cadre de ces préparatifs. En effet, face à l’augmentation des prix des aliments et des biens et services, ils doivent redoubler d’efforts pour respecter leur budget sans trop couper sur les petites attentions qui font tant plaisir.

De plus, en 2023 seulement, 500 nouvelles personnes aînées ont cogné à la porte de l’organisme ou y ont été recommandées par des professionnels en santé et services sociaux. C’est donc 700 bénévoles qui manquent à l’appel pour répondre aux besoins quotidiens d’accompagnement.

Une année difficile qui se termine dans la solidarité

En 2023, un très grand nombre de personnes aînées ont été durement touchées par l’inflation. Elle pèse sur leur pouvoir d’achat et sur leur capacité à profiter pleinement de la vie. Par ailleurs, notre système de santé, déjà fragile, ne parvient pas toujours à répondre à leurs besoins croissants, et l’accès à des logements abordables reste un défi majeur. Dans ce contexte, Les Petits Frères souhaitent être présents à leurs côtés durant les Fêtes afin de leur permettre de se connecter à quelque chose de positif.

« Bon nombre de personnes du grand âge vivent seules et ne savent pas à qui parler. Elles n’ont plus de proches à qui se confier. Celles avec des problèmes de mobilité sont les plus prédisposées à souffrir de solitude. Elles se déplacent peu et voient peu de gens, surtout lors des grands froids. Heureusement, nos bénévoles sont là. Ils font des appels et des visites sur une base régulière auprès de ces personnes, même le jour de Noël », explique Catherine Harel-Bourdon, présidente-directrice générale chez Les Petits Frères.

La chaleur humaine et les relations sociales sont essentielles

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que la solitude constituait un réel problème de santé publique pour nos sociétés. L’isolement social est aussi néfaste que de fumer 15 cigarettes par jour, sans compter les risques accrus de troubles psychologiques tels que l’anxiété et la dépression.

Une personne aînée sur cinq n’a aucun proche sur qui compter. Plus que jamais, les valeurs de partage, de générosité et d’engagement doivent être mises au premier plan pour leur venir en aide.

« Ce moment de l’année est synonyme de joie, de partage et de rassemblements pour plusieurs d’entre nous. Mais la magie tarde à s’immiscer dans les foyers des personnes qui n’ont pas de famille avec qui passer le réveillon. L’esprit de Noël, c’est aussi de penser à ceux qui n’ont peut-être pas eu notre chance », souligne Marie-Thérèse Fortin, porte-parole de l’organisme depuis 2017.

Les Petits Frères rappellent que leur mission repose quasi entièrement sur l’engagement bénévole d’environ 3 000 personnes dévouées, réparties dans 12 régions administratives du Québec. L’organisme précise aussi que seule une fraction de son soutien financier provient du gouvernement ; 85 % de sa mission est soutenue par des dons du grand public, de fondations familiales et d’entreprises privées.

Soutenir Les Petits Frères, c’est soutenir un grand réseau de bienveillance et d’amitié qui agit toute l’année pour le bien-être de la population âgée et fragilisée au Québec. Faire un don ou devenir bénévole.

Renseignements :
Marie-Claude Murray
Directrice communication marketing et relations publiques
438 803-0093
medias@petitsfreres.ca

S'abonner à l'infolettre